Moulin à vent

Don quichotte en action

On n’a pas baisé !
Pourtant, tout le monde croyait que ça arriverait ce soir là,
Mais en fait non,
Je n’ai pas pu, c’est comme ça,
Pourtant, je savais que je pouvais,
Quand je voulais, où je voulais.
On est sorti, on a bu, mangé, on s’est marré,
Il a dormi chez moi et au moment où la question s’est posée,
Oui, on se l’est posée,
Attends, il était là, sur mon canap,
Moi assise à coté de lui, fumant des pétards devant un film,
Et puis le film s’est fini et la soirée avec…
Et là, on se regarde, on souri bêtement,
Et qu’est ce qu’on fait hein ?!
On bégaye un peu, heeeu, baaaaaahh,
Tu dors là et moi dans l’autre chambre,
Oui, j’avais très envie de sexe,
Faut pas déconner : des semaines de disette,
Et là j’avais sous la main un mâle disponible,
Sympa, mignon (sic) et… déjà connu de la maison,
C’était cadeau !
On avait déjà couché ensemble avant,
Il y a quelques temps quand même,
Dans d’autres circonstances,
Un coup de queue de passage,
Avant de se connaitre vraiment,
D’ailleurs, c’est peut-être ça
Qui nous a fait nous rencontrer vraiment…
Quoi qu’il en soit, c’était un territoire conquis,
Et puis dans l’état dans lequel j’étais,
Je ne lui aurais pas demandé grand-chose d’autre,
Qu’une bonne partie de jambes en l’air,
Mais en fait, ça n’a pas été possible.
Un truc qui te dis que ça va gâcher quelque chose,
Entraîner des trucs ingérables,
Alors on s’est regardé, droit dans les yeux,
Le temps s’est suspendu,
Pendant quelques secondes,
On s’est dit… oui… non… oui…
Bah en fait, on a décidé que non,
Et on a bien fait.
ça n’aurait pas été judicieux,
Non pas que je sois une actrice connue,
Et lui un président élu et déjà en couple,
Mais ne pas coucher ensemble,
C’était acter que nous deux ça resterait de l’amitié,
Une amitié sincère et qui permettait qu’on ne se saute pas dessus
À la première occase,
Un truc profond quoi, un truc rare faut croire.
Et puis quand bien même j’aurai été une actrice connue,
Dans un appart prêté par la locataire, une amie,
Ex d’un mafioso mort…
Et lui un président d’un grand pays apparemment puritain,
Qui se régale des affaires de cul même pas avérées d’un seul homme,
Alors que plusieurs millions d’autres pointent au chômage,
Bah quand bien même,
On n’aurait pas couché ensemble !
Oui, tout le monde a cru que,
Toutes mes potes m’ont appelées pour me dire :
« Alors ? Alors ? Alors ?! »
Alors quoi ? Rien.
Que du fantasme dans vos têtes les amies.
Beaucoup de bla bla bla, des questions à la con,
Une tension de dingue dans les médias,
Alors que fondamentalement,
On s’en branle des histoires de cul du président, merde !!
Qu’il combatte la crise et relance l’économie,
Qu’il trouve des solutions pérennes aux problèmes sociaux,
et d’insécurité :
z’avez pas remarqué que ça canarde sec ces temps ci oh…
en pleine capitale on se tire dessus à visage découvert
La France va mal !
Alors que le président baise machin ou trucmuche,
Tant que c’est légal, on s’en fou ! 
C’est quoi tout ce tintamarre sans déconner ?!
On parle d’un « closergate » hey,
J’ai eu une larme à l’œil de rire quand même,
ça évoque tout à fait bien l’état de notre politique,
Et puis l’amitié homme-femme, alors !?
C’est du vent ?!
Si ça se trouve c’est juste une pote,
Moi je dis que c’est possible,
D’autant plus quand par le passé,
Le sexe a déjà été consommé !

Nom de code : occasionnelle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s