Concon est parmi nous !

ConconPlus de trois ans qu’elle l’avait et il était resté anonyme…
C’est alors qu’en ce jour de grâce du 9 janvier 2014 aux environs de 7h30,
Au fin fond d’un quartier du nord de la capitale française,
Une petite fille de 4 ans et demie,
Dans un soubresaut de génie matinal,
A balancé sa couette par dessus bord,
S’est levée l’œil éclairé, regardant l’avenir grisâtre par la fenêtre,
A brandit son doudou fièrement et a déclamé,
À qui voulait bien l’entendre :
« Concon ! Son nom sera Concon ! »
Cet être de tissu et de mousse synthétique,
À l’odeur plus que suspecte et à la couleur noircie,
Fabriqué dans un lointain pays au soleil levant,
Objet transitionnel de l’amour ultime et inconditionnel,
Que l’enfant peut porter à un être différent de lui,
Qui n’est ni sa mère, ni issu de son intérieur profond,
Cet objet qui représente la sécurité et qui permet
À l’enfant de cheminer du subjectif vers l’objectif,
Cet objet, après trois ans d’anonymat,
Vient d’être affublé du nom de « concon ».
Face à cette dure réalité lâchée au petit matin,
J’ai fait mine de préparer ses affaires en tentant une approche du type :
« chouette ! Mais heeuuu t’es sûre que…
enfin, je veux dire que heuuuu… »
Ravie de sa trouvaille, à des kilomètres de mon choc émotionnel,
Elle s’est alors élancée dans l’appartement
Annoncer la bonne nouvelle au reste de la troupe des peluches.
J’ai donc attendue de l’avoir déposée à l’école,
Pour me retrouver en tête à tête avec « concon »
Et aller faire quelques recherches sur le net.
Mais à part les couplets habituels sur l’objet transitionnel,
Rien sur les noms à consonance réelle portés sur lui,
Rien sur les adjectifs qualificatifs employés comme un nom … rien !
Comment vais-je faire ?
Comment ne pas rougir de honte,
Devant mémé estomaquée parce qu’elle aura osé demander :
« Comment il s’appelle ton Doudou ? »
Et que la réponse tombera comme une sentence
À ma réputation de bonne maman :
« Concon, parce que c’est le plus con, mais que je l’aime quand même ! »
Mémé qui va forcément se demander d’où elle sait prononcer ce mot,
Comment elle en connait la définition,
Mémé à qui je vais devoir tenter de justifier que,
Si elle connait les gros mots c’est un choix éducatif de ma part,
Non, ce n’est pas parce que lamentablement,
Je ne peux m’empêcher de dire des conneries devant elle,
Non, moi je préfère qu’elle apprenne les gros mots avant les autres,
Que de toute manière c’est inévitable… hein ?
Autant qu’elle sache s’en servir à bon escient… hum
Et je vois déjà le regard de mémé affolée,
Prête à dégainer son portable du siècle dernier pour appeler les services sociaux.
Mais qu’est ce que j’ai bien pu faire pour mériter ça ?!!
Est-ce le cri d’espoir d’une petite fille pleine d’idéaux,
Qui se dit que même les cons doivent être aimés,
Et qu’il n’y a que l’amour de l’autre,
Au-delà des ses défauts, qui nous rassemblera !?
Ou est-ce un cri de désespoir devant l’évolution de notre monde ?
A-t-elle réalisé qu’au stade on en est,
Si tu n’apprends pas à aimer les cons,
Tu ne vas plus aimer grand monde…
Pourtant, elle ne regarde pas la télévision,
Elle ne peut pas comprendre, à son âge, l’actualité… hein ?!
Alors j’ai saisi l’objet du délit et l’ai questionné :
Pourquoi le monde n’est pas magie et beauté dans ses yeux d’enfant ?!
Pourquoi ne t’a-t-elle pas appelé riri ou mamour,
Pourquoi ne te voit-elle pas comme un chien plutôt… gentil, mignon ?
Des scènes me sont-alors revenues en flash :
Je me revois dénigrer Barbie, sa plastique parfaite,
Son maquillage indélébile et son tutu rose ridicule,
Je me souviens avoir levé les yeux au ciel quand le prince 
embrasse la princesse avant qu’une voix off
venue des cieux déclame que eux,
Ils vécurent heureux ensemble et eurent beaucoup d’enfants.
En regardant « concon », impassible,
Me fixer avec son air niais et son sourire cousu main,
M’est alors apparue l’évidence :
Ce nom lui va trop bien,
Moi-même, je n’aurais pas trouvé mieux !

Nom de code : Yasmine

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s