Tergiversations journalistiques

romsJ’ai pris le métro l’autre jour,
Pour aller à l’autre bout de la banlieue parisienne,
Faire un reportage, bosser quoi,
J’étais malade : une rage de dent de dingue,
Sous médocs la tête dans le fond de mon cul,
Et aucune envie de l’y sortir,
J’étais obligée d’y aller,
Je suis payée à la pige moi, à l’article.
Si je bosse pas, je gagne que dalle, wallou, nada, niet…
En plus, au Pôle Emploi, pas moyen de négocier une aide
Tu rentres pas dans les cases : comprennent pas ce que c’est un pigiste :
« mais il faut déclarer un nombre d’heure madame !! »
Mais si j’étais payé à l’heure, je serais milliardaire madaaaaaame !!!
Je ne peux vous donner qu’un nombre de piges,
Comprend pas.
Rentre pas dans les cases.
Bref, j’entre dans le métro où tout le monde fait la gueule,
Comme d’hab : les joies de la capitale.
Et s’installe à côté de moi une famille de Roms.
Mon esprit journalistique influencé par l’actualité les observe avec intérêt,
D’autant que le jeune garçon porte des lunettes roses à paillettes,
Un jogging degueu (normal c’est un rom quoi !)
Et parle à haute voix à sa famille,
Je ne sais pas pourquoi, je me suis mise à me marrer.
IL me regarde et d’un ton efféminé :
« T’y es roumaine toi ?! »
Heeeeeuu, non.
« bah pourquoi ti rigoles ? »
Bah, c’est tes lunettes…. Ça te va bien !
Il se marre, met ses lunettes sur le bout de son nez,
S’assied en face de moi et me tape la discute.
Oui, j’ai serré mon sac contre mon ventre,
On sait jamais sont forts ces roms oh !
Ils se marrent, tu vois rien, et bim en deux secondes t’es en slip sur le quai…
C’est même limite si t’y a pas été volontairement quoi !
Ouais, à l’insu de ton plein grés,
Et puis faut le dire, je suis qu’une pauv parisienne comme les autres quoi,
Au début, j’ai peur !
« t’y viens d’où toi ? »
Je suis d’origine marocaine…
« ah j’y ai été au maroc à la plage et tout ça. Si beau hein.
J’itais avec ine amie ti vois… après jli amené en roumanie…
C’itait moins beau hein… »
Et toi tu vis ou ?
« moi, j’ vis dans un camp à Conflans saint-honorine par la.. »
Il parle comme une gonzesse…
Bim, me viens une idée de sujet : l’homosexualité chez les roms…
On sait jamais ça peut être vendeur,
J’ai essayé de vendre un sujet sur les roms écolos,
Un truc un peu positif quoi mais je reçois jamais de réponses…
Après faut harceler les rédactions, tout ça, c’est chiant.
Lui, il sait pas ce qui se passe dans ma tête,
Il sait pas que j’essaye de faire de l’argent sur ses côtes…
En même temps c’est de bonne guerre hein…
Et puis le voilà qu’il me sort un tas de papelars
« ti vois, ji suis obligé di retourner à l’hôpital la semaine prochaine… »
Pourquoi ?
Il ose pas me dire, il croise ses jambes,
Il regarde à droite, à gauche,
Avec son air hyper efféminé et ses grosses lunettes roses sur le nez,
Il s’approche de moi, il va me donner un scoop,
Un truc que je vais pouvoir utiliser au moins en une de libé,
Ou même carrément à la télé…
Il s’approche de mon oreille,
Je tiens toujours mon sac hein… ici c’est Paris comme dirait l’autre,
Et là j’ai le droit à la révélation du siècle :
« j’i fais pipi orange… »

Nom de code : Yasmine

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s