Ces vacances en communauté… part. 3

et re re.... splaashhhhh

Moi je suis arrivée pépère en même temps que Lily,
Avec ma fille.
J’ai presque failli pas y aller,
Parce que j’avais trouvé du taf et que j’aurai du bosser pendant l’été,
Et puis en fait… j’ai démissionné.
J’en pouvais plus des bip bip de la caisse chez Lidl…
Et puis ils te parlent comme de la merde,
Non… faut que je reprenne un taf d’éducatrice dans les lycées,
À la rentrée, je dépose des CV…
Quand j’aurai réglé mes papiers, mes impôts et tout ça…
Bref, je suis partie en vacances avec les filles du quartier du coup,
Je suis arrivée un peu en galère de tunes faut le dire,
J’ai l’habitude,
Moi, j’ai des trous dans les poches,
C’est comme ça, l’argent ça pars trop vite,
Même celui que j’ai pas,
Surtout celui que j’ai pas.
Donc je suis arrivée,
Et je me suis faite houspillée direct par Lily :
La fée du logis.
Et allé qu’il fallait que je fasse mon lit,
Et allé qu’en plus je devais passer le balais,
Et même parfois faire la bouffe… !!!
Non mais elle pouvait pas m’oublier dans le fond de la terrasse…
Genre elle est où Madison ? j’en sais rien hein…
Elle m’a pas lâchée,
J’étais fatiguée oh,
En plus fallait nourrir la marmaille,
Faire la bouffe c’est pas juste genre on fait la bouffe pour deux hein,
Quelle fatigue !
Moi je suis là pour me détendre, pour faire la teuf,
Pour trouver un mec, un beau gosse blindé.
C’est ça qu’il me faut à moi !
Je lui ferai des youkoulélés là comme il veut, quand il veut…
Tant que je suis peinard,
Je suis une princesse d’Afrique,
Faut pas trop me brusquer hein !
Pfff, un prince ouais… tu parles,
J’ai été me colletiner un pauv’ gars en fait,
Y a eu une histoire avec l’animateur,
Le gars que j’ai sois disant sucer dans sa cuisine.
Mais c’est des conneries ça,
Moi quand je suce, j’assume,
Lui, j’ai pas mis sa queue dans ma bouche,
Juste sa langue.
Et je me suis barrée,
Ça m’a pas donné envie.
Du coup, je me suis rabattue sur un autre gars du camping,
Moche, c’est sûr, mais gentil.
J’aime bien les moches, c’est comme ça.
Un cas soce aussi hein, je ne fais pas dans l’originalité,
Il réveillait sa mère en pleine nuit pour qu’elle fume son bédo,
Tu vois l’état de la famille hein !
Mais, je sais pas il était sympa avec moi.
Ça doit me rassurer quelque part, les moches.
Je dois pas me voir comme une nana qui mérite mieux.
Pourtant, les autres ont une opinion différente de moi.
Lily, par exemple, en a fait une histoire de dingue de l’autre animateur,
Elle a pas lâché l’affaire,
Elle disait : « tu vas pas le laisser dire ça, c’est un connard,
Tu mérites qu’on te respecte, qu’il vienne pas nous parler ou je lui rentre dedans directe !»
Elle avait raison,
Mais moi, j’avais pas la force.
Je lui ai dit que j’allais lui rentrer dedans,
Que j’allais pas me laisser faire,
Mais en fait… J’ai juste laissé couler.
Pourtant, je suis restée un jour de plus,
Juste pour le revoir et avoir une explication,
Mais finalement, en face de lui… je ne sais pas.
Le gars a promis qu’il avait rien dit,
Mais il a menti, c’est sur : comment le vigile aurait su que j’avais flirté avec,
Il s’est excusé genre de m’avoir fait du mal,
On s’est laissé en mode tranquille quoi.
Lily s’est foutu de ma gueule,
Mais elle, elle a une force que moi je n’ai pas,
Dans la vie, les papiers, l’organisation, les enfants…
Elle m’aide, elle me houspille, elle me motive,
Moi, je suis parfois un peu résignée.
Mais une chose est sûre,
Lily, c’est une amie comme t’en n’a pas deux.

Nom de code : Madison

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s